Depuis le début de l’année et même parfois depuis bien plus longtemps, des paroisses et des associations catholiques ont ouvert leurs portes aux réfugiés, principalement des familles de chrétiens d’Orient qui ont fui les exactions en Irak. Mais après les arrivées massives de ces dernières semaines, l’appel du pape François et l’émotion suscitée par la photo du jeune Aylan, le nombre d’initiatives redouble.

Sur le même thème

Share

Crédits : cette carte est une copie d'écran de la carte relayée.