Jérôme Kerviel : "Le financement participatif peut être un pied de nez au financement traditionnel"

Le financement participatif peut-il révolutionner le monde du financement ? Toujours est-il qu'il secoue déjà les modèles traditionnels. Et qu'il est plein de promesses, assure l'ancien trader, "guest star" des Deuxièmes rencontres euroméditerranéennes du crowdfunding organisées ce jeudi à Marseille.

LA TRIBUNE - Le crowdfunding est un phénomène que vous suiviez particulièrement?

JÉRÔME KERVIEL - Le financement participatif - je préfère ce terme - génère un intérêt positif. Ce système de dons avec retour attendu crée du lien social. Et de la richesse. Cela fait du bien à tout le monde. C'est un investissement direct dans un projet réel, ce qui est en contradiction avec le monde de la finance folle.

Sur le même thème

Auteur de l'article : Laurence Bottero

Crédits : cette courte citation est relayée depuis un autre site à titre d'information.