Agriculture, économie locale, lutte contre la pauvreté : un atlas d’Isabelle Lefort et Alain Thuleau, préfacé par Jacques Attali, recense 1 000 initiatives citoyennes pour dessiner un monde plus juste et une économie moins inégalitaire.

Besoin d’un bon shoot d’optimisme pour affronter une période quelque peu plombée par les attentats et la progression de l’extrême droite ? Alors, il faut absolument lire l’Atlas de la planète positive d’Isabelle Lefort et Alain Thuleau (éditions Les liens qui libèrent). Avec une préface de Jacques Attali, initiateur du mouvement de l’économie positive et président de Positive Planet. Une multitude d’initiatives y sont racontées, et à force d’aller dans le bon sens, elles sont un peu une façon de refaire le monde. Il y est question de citoyenneté, d’environnement, d’économie circulaire, d’éducation, de santé, de lutte contre la pauvreté. Ces programmes ne sont pas ceux d’institutions internationales mais de particuliers, d’associations ou d’entreprises, de collectivités locales. Un «Etat du monde» version positive.

Sur le même thème

Share

Auteur de l'article : Catherine Calvet

Crédits : cette courte citation est relayée depuis un autre site à titre d'information.