Depuis 2011, le paysage politique espagnol a connu de réels changements. Habitués à de longues années de bipartisme incarnées par le traditionnel versus Partido Popular / PSOE, les électeurs espagnols ont vu émerger en quelques années seulement deux nouvelles forces politiques importantes : Podemos et Ciudadanos.

Les élections législatives espagnoles auront lieu ce dimanche 20 décembre et le dernier sondage en date (16 décembre) classe les intentions de votes des espagnols de la manière suivante :
Partido Popular 26,2%, PSOE 21%, Podemos 20,4% et Ciudadanos 15,9%.

Pour des mouvements créés il y a si peu de temps ces chiffres sont justes hallucinants. Quels sont les secrets d’une mobilisation mobilisation aussi massive en aussi peu de temps? C’est l’une des questions qui m’a poussé à étudier Podemos et plus précisément la manière dont ils font participer les citoyens grâce à Internet.

Sur le même thème

Share

Auteur de l'article : Virgile Deville

Crédits : cette courte citation est relayée depuis un autre site à titre d'information.