Les Suédois sont fiers de leur système scolaire car il est très performant académiquement, si l’on en croit les classements internationaux, tout en étant très social : les différences de revenus y ont un bien plus faible impact sur les résultats académiques qu’en France ; et  les familles défavorisées ont accès aux mêmes écoles que les familles aisées, grâce à la gratuité que permet le chèque éducation. La Suède est aussi le pays qui pratique le libre choix de la manière la plus poussée. Pour les tenants du libre choix scolaire, c’est le chèque éducation introduit en Suède depuis 1992 qui est la cause des exceptionnels résultats suédois. « Concurrence entre établissements publics et privés, pareillement gratuits, abrogation de la carte scolaire, liberté pédagogique : toute ressemblance avec la France a disparu. », peut-on lire dans le chapô d’un article de L’Express. Nous avons rencontré Jacob Arfwedson, chercheur à l’IREF.

Bien que fortement débattu à l’origine, le chèque éducation suédois est désormais passé dans les mœurs.

Sur le même thème

Share

Auteur de l'article : Fondation pour l’école

Crédits : cette courte citation est relayée depuis un autre site à titre d'information.