Le basculement de nos modes de production linéaires vers une économie circulaire peut être avantageux pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre mais aussi pour l’emploi. C’est ce que nous montrent deux études publiées récemment, l’une par l’Institut de l’économie circulaire, et l’autre par le club de Rome. Décryptage.

Depuis deux ou trois ans l’économie circulaire, qui promeut les économies d’énergie et de matières premières, la réutilisation, le recyclage ou encore l’économie de la fonctionnalité, est de plus en plus mise en avant dans les stratégies d’entreprises et des gouvernements dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. C’est notamment le cas de la France qui a consacré toute une partie de sa loi sur la transition énergétique à l’économie circulaire.

Sur le même thème

Share

Auteur de l'article : Béatrice Héraud

Crédits : cette courte citation est relayée depuis un autre site à titre d'information.