Des logiciels libres aux jardins partagés, de la cartographie à l'énergie renouvelable, en passant par les connaissances et les sciences ouvertes, les "communs" sont partout.  Le projet de loi sur le numérique d'Axelle Lemaire veut leur offrir une reconnaissance juridique, les "biens communs" ont déjà leur Festival. Jusqu'au 18 octobre, Le Temps des Communs met en lumière ces initiatives gérées par des collectifs de citoyens. L'occasion de découvrir des modes de partage à l'opposé de "l'ubérisation" de la société.

Sur le même thème

Share

Auteur de l'article : Catherine Petillon

Crédits : cette courte citation est relayée depuis un autre site à titre d'information.