"Nous sommes de ceux qui n’arrivent plus à aller voter la tête haute.

Certains d’entre nous ne votent plus du tout, d’autres votent blanc, ceux qui votent encore le font par défaut, avec tristesse ou colère.

Nous nous sentons piégés par un système politique qui ne nous respecte pas, ne nous entend pas, et depuis quelques temps nous dégoûte même par ses frasques, ses renoncements, ses promesses jamais tenues, ses mensonges, ses trahisons, son inhumanité.

Nous sommes multiples.

Nous sommes tous différents.

Nous ne sommes pas d’accord sur tout. Et c’est ça notre richesse. Nos expériences de vie montrent qu’il y a tant de chemins pour atteindre des résultats concrets.

Nous voulons expérimenter. Pas à pas.

Nous sommes en mouvement."

Voir aussi l'article : D'ou vient ce nouveau collectif qui veut hacker l'assemblee nationale en 2017 ?

Sur le même thème

Share

Crédits : cette description peut être tirée pour tout ou partie du site relayé. Merci de vérifier la source avant de l'utiliser.