La médiation nomade consiste à installer son camping-car dans les villes et les quartiers difficiles, en pied d’immeuble, au plus près des habitants entre 20h et minuit, lorsque les «institutions» classiques ne sont plus présentes.

Une terrasse de café s’improvise pour retisser des liens, «provoquer des rencontres», et rapprocher des mondes qui ne se connaissent pas et qui parfois se méprisent. Ces horaires décalés favorisent un autre type de rencontre, avec des publics souvent éloignés des lieux plus « classiques » dans les quartiers.

Instaurer le dialogue avec les habitants notamment les jeunes permettra de désamorcer certaines tensions et de développer des temps conviviaux autour des richesses en présence. Valoriser et instaurer un climat de confiance et convivial.

Une initiative découverte grâce à 1001 vies rêvées !

Sur le même thème

Share

Crédits : cette description peut être tirée pour tout ou partie du site relayé. Merci de vérifier la source avant de l'utiliser.