Nous ne pouvons plus nous contenter de regarder nos difficultés au cas par cas et d’y apporter des réponses ponctuelles, sectorielles, irréfléchies ou émotionnelles. Puisque tout est lié, il semble désormais nécessaire d’envisager la transformation de nos sociétés de façon holistique, comme un tout.

Depuis le 13 novembre nous avons successivement traversé en France, une terrible série d’attentats, un sommet mondial contre le changement climatique et le score historique d’un parti extrémiste aux élections régionales. En l’espace d’un mois nous avons vécu un petit concentré de ce que pourrait nous réserver l’avenir. Mais est-ce une fatalité ? Face au terrorisme, à l’extrémisme et au péril écologique, n’avons-nous pas une réponse globale à apporter ?

Sur le même thème

Share

Auteur de l'article : Cyril Dion

Crédits : cette courte citation est relayée depuis un autre site à titre d'information.