A l’occasion du premier Impact Journalism Day instigué par SparkNews, Nicolas Blain, fondateur de Courant Positif, lance un appel à un traitement rénové de l’information. Un plaidoyer en faveur d’une information plus constructive qui favorise « l’empowerment » du lecteur comme remède à la résignation et levier vers l’action.

Jamais autant d’informations n’ont été diffusées quotidiennement par autant de sources et via un nombre aussi important de canaux qu’aujourd’hui. En somme jamais autant d’individus n’ont eu accès à une information aussi plurielle et exponentielle.

Dès lors micros, caméras, journaux et autres tweets se font les échos croissants d’une société planétaire en perpétuels mouvements. De nombreux secteurs se transforment. L’économie a vu apparaître le social business, le bio s’est taillé une place de choix dans notre alimentation et l’agriculture bouge elle aussi à la faveur d’une agroécologie qui a le vent en poupe. Autrement dit, l’innovation n’est plus l’apanage des seules Hi-Tech et la plupart des secteurs évoluent et (se) réinventent constamment.

Le temps de la rénovation

Alertes au carrefour de la vie politique, économique et sociale, les médias sont les premiers témoins et porte-voix de ce bouillonnement d’évolutions. Alors prennent-ils eux aussi part à ce mouvement ? Sur la forme, c’est certain. Les canaux médiatiques ont à l’évidence évolué via une présence accrue sur le web et les mobiles. Sur le fond, dans le traitement et la formulation même de l’information, les choses avancent plus lentement. Et si le temps était venu pour le journalisme de faire sa mue ?

Sur le même thème

Share

Auteur de l'article : Nicolas Blain

Crédits : cette courte citation est relayée depuis un autre site à titre d'information.