L’essor des plates-formes pour indépendants, sur le modèle d’Uber, préfigure un monde où le salariat ne sera plus la norme. Cela va nécessiter la création de nouveaux filets de sécurité.

Depuis mardi dernier, tout habitant des Etats-Unis âgé de plus de 21 ans disposant d’une voiture et d’un smartphone Android peut devenir livreur occasionnel pour Amazon. Avec son nouveau service, appelé Flex , le géant de l’e-commerce fait un pas de plus vers les offres de travail « à la demande » pour les particuliers – un domaine dont il a été un des pionniers il y a dix ans avec Amazon Mechanical Turk, qui fait effectuer aux internautes, moyennant rémunération, des tâches plus ou moins complexes (analyse d’images, modération de forums, réalisation de sondages, etc.)

Sur le même thème

Share

Auteur de l'article : Benoit Georges

Crédits : cette courte citation est relayée depuis un autre site à titre d'information.